Des hommes sans loi

Publié le par Photo-cineaste

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/46/07/20182376.jpgDes hommes sans loi (John Hillcoat)

 

Date de sortie : 12/09/2012

Durée : 1H55

Casting :  Shia LaBeouf, Tom Hardy, Jason Clarke ...


Interdit au moins de 12 ans

 

 

Verdict : http://idata.over-blog.com/2/89/14/69/vxdgvfgdwfwg/absolumentp.pnghttp://idata.over-blog.com/2/89/14/69/vxdgvfgdwfwg/absolumentp.pnghttp://idata.over-blog.com/2/89/14/69/vxdgvfgdwfwg/absolumentp.pnghttp://img132.imageshack.us/img132/728/absolumentpcopie.jpg

 

 

 

 

Voir la bande annonce (allociné)

 

 

Synopsis :

 

1931. Au cœur de l’Amérique en pleine Prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, état célèbre pour sa production d’alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d’envergure. Il rêve de beaux costumes, d’armes, et espère impressionner la sublime Bertha… Howard, le cadet, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l’alcool qu’il ne sait pas refuser… Forrest, l’aîné, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu’impose un nouveau monde économique. Lorsque Maggie débarque fuyant Chicago, il la prend aussi sous sa protection. Seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, les trois frères écrivent leur légende : une lutte pour rester sur leur propre chemin, au cours de la première grande ruée vers l’or du crime.

 

 

Mon avis :

 

 

Après plusieurs mois (deux seulement, mais on peut dire que ce fut une éternité) sans avoir mis les pieds dans une salle de cinéma j'ai choisi "Des hommes sans loi" pour me remettre dans le bain.
Et bien ce fut une bonne reprise. Je suis allé voir ce nouveau long métrage de John Hilcoat (que je ne connaissais pas) sans grande attente. L'ensemble est ma foi plutôt bon, même très bon. On est loin d'un chef d’œuvre cinématographique mais ça n’empêche pas le spectateur de passer un agréable moment.

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/30/01/20225446.jpg

 

N'ayant pas lu le livre dont est tiré cette histoire je ne suis pas en mesure de dire si oui ou non l'adaptation est réussite. Le moins que l'on puisse dire c'est que le scénario est très intéressant. Personnellement je ne me suis pas ennuyé une minute et, chose rare pour un film de deux heures, je n'ai pas regardé ma montre une seule fois. Donc, à défaut de vous confirmer si oui ou non l'adaptation est réussite je vous affirme que le scénario est très prenant du début à la fin.
Les personnages, quoiqu'un peu surévalués, sont également très intéressants. On s'identifie très vite aux personnages et malgré le côté absurde de certaines situations on y croit jusqu'au bout...

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/46/07/20102796.jpg

 

La réalisation est quand à elle très propre. Je n'ai rien vu de sensationnel ou très original mais l'ensemble est soigné. La lumière très typique de ce genre de film, sert ici très bien le film et la réal.
Rien à redire non plus sur les jeux d'acteurs. Si ce n'est en compliments... Tom Hardy joue un de ses meilleurs rôles (Bon je n'ai pas non plus vu tous ses films...) il est vraiment extra... En revanche j'avais quelques craintes au sujet de Shia LaBeouf mais finalement il s'en sort, lui aussi et comme l'ensemble du casting, remarquablement bien.

 

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/46/07/20111442.jpg

 

En bref, je vous conseille ce film qui est un très bon divertissement, à condition bien entendu d'aimer ce genre de films...

 

 

Verdict : http://idata.over-blog.com/2/89/14/69/vxdgvfgdwfwg/absolumentp.pnghttp://idata.over-blog.com/2/89/14/69/vxdgvfgdwfwg/absolumentp.pnghttp://idata.over-blog.com/2/89/14/69/vxdgvfgdwfwg/absolumentp.pnghttp://img132.imageshack.us/img132/728/absolumentpcopie.jpg

 

Photo-Cineaste

 

Crédit photo © Metropolitan FilmExport

Commenter cet article